Le blog de Philippe Liria

Auteur, formateur, consultant et éditeur de français langue étrangère (FLE)

Archive for décembre 2009

Un TBI ? Pour quoi faire ?

Posted by Philippe Liria sur 22/12/2009

Photo : García Ortega

En 2010, DifusiónEDML va proposer de nouveaux contenus pour le tableau blanc interactif ou TBI. Ce sera un complément didactique qui vous permettra de tirer le meilleur parti de nos manuels pour vos classes. Mais nous ne voulons pas nous contenter de concevoir du matériel pour les professeurs, nous voulons aussi et surtout le faire avec les professeurs. C’est pourquoi nous avons ouvert ce blog, afin de vous permettre d’y laisser vos remarques ou vos commentaires sur ce nouveau support et le matériel qui doit ou devrait l’accompagner. Ce blog se veut être un véritable lieu d’échanges et de débat.

Au cours de nos ateliers et journées, nous avons recueilli des opinions de professeurs sur le TBI. En voici un petit résumé que nous vous proposons sous forme de liste :

  1. Le TBI doit être au service de l’enseignant et pas l’inverse ;
  2. C’est notre méthodologie qui doit déterminer l’usage du TBI mais en aucun cas le contraire ;
  3. Sans une réflexion méthodologique préalable qui définirait l’intégration du TBI dans la classe, le TBI n’est qu’un support onéreux pour une simple projection de PDF ;
  4. Si les élèves n’apprennent vraiment qu’en communiquant, le TBI ne sera le bienvenu que s’il renforce la communication et l’interaction dans la classe ;
  5. C’est beaucoup plus pratique que d’avoir à manipuler un tableau, un lecteur CD, un projecteur, un téléviseur… C’est vraiment pratique ;
  6. Le progrès dans la classe ne vient pas de la technologie mais de la méthodologie : le TBI ne sert à rien si les méthodologies sont dépassées ;
  7. La valeur d’un outil didactique dépend de son utilité dans la classe, pas de son prix sur le marché ni d’un effet de mode ;
  8. Le TBI permet de rendre les corrections d’activités beaucoup plus interactives.
  9. Les élèves ne viennent pas en classe pour se taire devant un écran de projection. Autant aller au cinéma !
  10. Un écran avec des présentations dynamiques peut maintenir la motivation des élèves une semaine ; en revanche, une dynamique de classe actionnelle où dominent l’interaction et la conscientisation de l’apprentissage maintiendront la motivation pendant toute l’année ;
  11. Selon  le CECR, l’élève est au centre du processus d’apprentissage, pas le TBI ;
  12. Les élèves adorent. On sent que le TBI crée une nouvelle dynamique qui les motive.

Ces idées vous inspirent ? Qu’ajouteriez-vous ? Vous n’êtes pas d’accord ? Nous attendons vos réactions !

Publicités

Posted in Techno-pédagogie | Tagué: , , , , , , | 9 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :