Le blog de Philippe Liria

Auteur, formateur, consultant et éditeur de français langue étrangère (FLE)

À bas l’orthographe ! Vive la syntaxe !

Posted by Philippe Liria sur 18/07/2010

Réunis à Zacatecas, des auteurs en langue espagnole d’horizons divers sont revenus sur la proposition il y a 13 ans déjà de García Márquez de réformer l’orthographe en supprimant des h ou en unifiant les usages du b et du v, qui en espagnol contemporain ont la même prononciation. Il en est de même pour le c et le s, comme le rappelle l’article d’El País. Mais si l’orthographe est mouvante, ce n’est pas le cas de la syntaxe. Ni en espagnol ni en français. Pourtant, alors qu’en espagnol, on peut assez facilement jouer avec l’orthographe, la syntaxe reste la syntaxe car, comme le dit l’écrivain Javier Cercas, « sans la syntaxe, il n’y a pas de sens« . Or, la question que nous devrions nous poser quand nous enseignons la langue, c’est bien celle qui porte sur le sens plus que sur la forme, notamment la forme des mots en français. On entend les enseignants lever le cri au ciel quand la sacro-sainte orthographe française est victime de la communication des temps modernes. N’est-ce pourtant pas une preuve que notre langue est vivante ? Car cette défense à outrance d’une certaine orthographe est absurde. Ces jours-ci, nous avons vu, comme chaque année à l’occasion du 14 juillet, des documents de l’époque révolutionnaire et nous avons pu constaté l’évolution de l’orthographe depuis cette époque-là. C’est normal et c’est très bien. Finalement, peu importe. Mais dans nos classes, il semblerait que nous insistions pourtant plus sur cet aspect que sur la syntaxe alors que celle-ci est vraiment porteuse de sens. C’est pourquoi nous devons nous y intéresser de plus près et certainement nous efforcer pour que celle-ci soit encore plus présente dans nos cours. À quoi sert une bonne orthographe si le message ne passe pas ? À rien ! Je ne veux pas dire par là que l’orthographe ne serve à rien. Bien sûr qu’elle contribue à l »ntercompréhension, à l’échange. C’est un code graphique utile mais finalement passager. Contrairement à la syntaxe. Observons simplement des échanges entre internautes sur les blogs, les chats ou les forums. L’orthographe peut être approximative, adaptée et souvent « égratignée » car notre pensée va plus vite que nos doigts sur le clavier, mais la syntaxe, elle, est parfaite. On pourra bien entendu reprocher le manque de phrases complexes mais je crois que le problème ne vient pas de la langue en soi mais du moyen. Ce que nous écrivons sur Internet appartient au monde de l’immédiat. C’est maintenant ou jamais. Ce doit être rapide et court car nous n’avons pas (ou ne ne savons pas prendre) le temps de nous asseoir et de lire tranquillement. Mais c’est un autre débat !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :