Le blog de Philippe Liria

Auteur, formateur, consultant et éditeur de français langue étrangère (FLE)

Les futurs mystères de Paris en deuil

Posted by Philippe Liria sur 10/08/2012

Adolescent, je dévorais les ouvrages d’Asimov – je me souviens encore des nuits blanches passées à lire le Cycle de Fondation – ou de Bradbury avec ses Chroniques martiennes. Pendant longtemps, j’ai ignoré l’existence d’une science-fiction à la française, à moins de remonter au Jules Verne de mon enfance. Pourtant, il y a quelques années, alors que je préparais un cours sur la littérature française à l’Alliance française de Sabadell, je suis tombé sur un auteur qui m’était complètement inconnu : Roland C. Wagner (RCW). Piqué par la cuiriosité, je me suis empressé de me faire acheter un ouvrage de RCW en France – les sites en ligne d’achat de livres n’étaient eux-mêmes que pure fiction -. Ma chère maman s’était empressée d’aller acheter un bouquin de cet auteur dont elle n’avait jamais entendu parler et elle me l’envoya fissa par Chrono-Poste. Merci maman ! Et alors ? Eh bien, j’ai adoré ! Ce n’était peut-être pas cette grande science-fiction des auteurs d’outre-Atlantique mais je pense que depuis l’époque de Pierre Boule, personne n’avait écrit en français une telle oeuvre de fiction. Roland C. Wagner a certainement un regard pesimiste sur l’avenir. Ce n’est pas de la science-fiction utopiste mais bien son contraire, comme d’ailleurs La planète des singes de P. Boule.
Je ne retrouve plus ce bouquin, La balle du néant je crois. Il a dû rester à l’Alliance puisque j’avais fait une sélection de quelques pages pour que les élèves ne me parlent pas uniquement des auteurs français du XVIIIe ou du XIXe.
Aujourd’hui, la science-fiction française est en deuil car Roland C. Wagner est décédé. Un stupide accident de voiture ! Triste nouvelle mais l’occasion peut-être pour faire découvrir à vos élèves un pan de la littérature française contemporaine souvent méconnue sinon ignorée. Et pour commencer, pourquoi ne pas leur proposer un petit exercice de ponctuation comme ceux dont il était question hier (cf. Question de ponctuation). Le site dédié à Roland C. Wagner propose des extraits de son oeuvre, une occasion de (mieux) le faire connaître tout en travaillant la langue pour ensuite, pourquoi pas, suggérer un travail sur la biographie de l’auteur ou de demander aux élèves de présenter à leur tour des auteurs contemporains de chez eux ou écrivant dans leur langue, ou au contraire, ayant été déjà traduits en français. On pourrait envisager que ce travail prenne la forme d’un écrit sous forme d’article. On n’oubliera pas auparavant de fournir des modèles du type d’article attendu (note biogaphique, chronique, présentation de livre, critique, etc.). On pourra aussi envisager un travail à l’oral (type info radio).. Et sans oublier l’objectif premier, faire découvrir un auteur français contemporain et motiver nos élèves à lire ses ouvrages.

Publicités

Une Réponse to “Les futurs mystères de Paris en deuil”

  1. […] août dernier, nous quittait l’écrivain français de science-fiction Roland C. Wagner. J’avais à l’occasion écrit une petite note sur cet auteur et suggérais une petite activité […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :