Le blog de Philippe Liria

Auteur, formateur, consultant et éditeur de français langue étrangère (FLE)

L’université d’été sur la Francophonie des Amériques se termine.

Posted by Philippe Liria sur 16/06/2013

Gabriel Tougas, parrain de l'Université d'été sur la Francophonie des AmériquesDu 9 au 15 juin s’est tenue l’Université d’été sur la Francophonie des Amériques. Le rendez-vous de cette année avait comme axe de réflexion « la dualité qui existe entre, d’un côté, la pluralité des expériences francophones et, de l’autre, les possibilités de convergence qui transcendent les réalités particulières de chaque groupe francophone ».
Le programme de ces journées de travail de cette 3e édition était particulièrement chargé autour de conférences, d’ateliers et de tables rondes, dont certains contenus sont en ligne. J’ai recommande la lecture de la conférence de Renaud Govain de l’Université d’État d’Haïti dont le sujet était Le français haïtien et l’expansion du français en Amérique, notamment à partir de la page 20 si on s’intéresse aux différents phénomènes de langue (phonétiqe, lexique, créolisme…). La conférence de Thomas Klingler de l’Université de Nouvelle-Orléans présente un intérêt similaire en posant un regard linguistique sur la place de la Louisiane dans la Francophonie (lire la conférence).
Un autre regard, c’est celui que pose Lía Varela de l’universidad Nacional Tres de Febrero. Dans sa conférence, elle fait le point sur la place du français en Argentine avec des chiffres mis à jour de son enseignement dans différents coins du pays que ce soit dans le secondaire, à l’université et dans l’important réseau des Alliances françaises d’Argentine. Elle s’interroge enfin sur l’avenir du français dans ce pays où d’autres langues gagnent du terrain comme le portugais brésilien et le chinois. (Lire la conférence).

Au-delà des travaux de ces journées disponibles en ligne, il ne faut pas manquer non plus de faire connaissance avec le parrain de cette université d’été : Gabriel Tougas. Ce (très jeune) réalisateur canadien est peut-être peu connu en Hexagone mais il a déjà un long parcours dans la réalisation pour la télévision francophone au Canada et plus récemment dans le cinéma indépendant. Gabriel Tougas, nous l’avions remarqué l’année dernière lorsqu’il présentait Héliosols, son projet de premier long métrage en français réalisé dans l’Ouest canadien (Cliquez ici pour découvrir la bande annonce), un film indépendant qui a vu le jour grâce à la campagne en ligne que Joël Guénette, son producteur, et lui-même avaient mis en place pour récolter des fonds (lire entrevue avec Gabriel Tougas).

Gabriel Tougas (photo : William Sineux, de La liberté)

Gabriel Tougas (photo : William Sineux, de La liberté)


Les documents vidéos cités sont aussi un façon intéressante de s’intéresser à un sujet social et culturel qui se passe au Canada tout en intégrant dans la classe les variantes de la langue française sans tomber dans les clichés puisqu’il ne s’agit pas ici de faire « écouter » un accent mais de faire découvrir un film et un sujet particulièrement intéressant et d’actualité à travers cette fiction journalistique proposée par Gabriel Tougas.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :