Le blog de Philippe Liria

Auteur, formateur, consultant et éditeur de français langue étrangère (FLE)

Archive for octobre 2013

WISE : le rendez-vous pour l’innovation dans l’éducation. Ça commence aujourd’hui !

Posted by Philippe Liria sur 29/10/2013

Sommet pour l'innovation dans l'Education (WISE)Aujourd’hui commence à Doha la 5e édition de WISE (le World Innovation Summit for Education), un congrès qui comptera notamment sur la présence du sociologue français, Edgar Morin et dont le thème central Reinventing Education for Life (Réinventer l’éducation pour la vie) prétend mettre en avant le besoin urgent de placer l’éducation au coeur des réalités de la vie et le rôle fondamental que tient l’innovation pour y parvenir.
Des intervenants provenants des quatre coins de la planète et d’horizons très variés vont intervenir dans des débats, des tables rondes et des ateliers autour des défis que nous devons relever pour que l’enseignement-apprentissage réponde à la réalité du XXIe siècle. Ce congrès sera l’occasion d’écouter les interventions d’experts qui parleront de modèles pédagogiques différents comme en Finlande ou comme le modèle que propose The Institute of Play à travers le jeu vidéo, ou encore une réflexion autour d’une éducation qui doit savoir intégrer l’échec comme un élément nécessaire pour réussir. On retrouve ici l’idée de ce besoin de stimuler la créativité dont parle Ken Robinson.
Ne pourra être absent du débat, le rôle des MOOCs… Permettront-ils de démocratiser l’enseignenment ou n’est-ce que pur mirage ? Une question qui revient régulièrement ces derniers temps comme on l’a vu dans différentes publications qui circulent sur la Toile dernièrement (lire ce billet de Jean-Luc Vayssière ou encore celui de Marcel Lebrun sur son blog et visionner cette vidéo de Thierry Karsenty).
Au-delà du sommet, WISE déploie des actions sur toute l’année dans le but que l’innovation garantisse une éducation pour tous, un apprentissage tout au long de la vie et un enseignement accessible en tout temps et en tout lieu. Et pour que ces objectifs soient atteints, WISE propose un programme sur toute l’année que vous pouvez retrouver sur le site de l’organisation.

Posted in Actualité du français, Le monde des langues | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rendez-vous dans les Terres de l’Ebre

Posted by Philippe Liria sur 28/10/2013

Territoires des langues

La semaine prochaine les Ecoles Oficielles de Langues d’Amposta et Tortosa proposent à leurs étudiants de découvrir la carte heuristique et ses utilisations pour apprendre le français.
Ils découvriront l’outil et commenceront à le mettre en pratique au cours d’une conférence-atelier de 2h.

Rendez-vous le :

  • 6 novembre à Amposta 18h-20h
  • 7 novembre à Tortosa 18h-20h

Si vous êtes dans les parages, n’hésitez pas à venir avec vos crayons de couleur !

carte-ebreMarion Charreau

View original post

Posted in Actualité du français | Leave a Comment »

Les cités ont leur dictionnaire et leur dictée

Posted by Philippe Liria sur 27/10/2013

La Grande Dictée (Argenteuil, 2013)En ce dimanche matin, alors que les rayons de soleil méditerranéen permettent encore de prendre le petit déjeuner en terrasse (désolé pour mes lecteurs qui se trouvent dans la grisaille du nord), je suis tombé sur le blog Au centre, la banlieue qu’anime Sylvia Zappi, journaliste au Monde et j’y ai lu deux billets particulièrement intéressants sur le français que la bloggeuse a écrits cette semaine. J’avais tout simplement envie de les partager avec vous.
Dictionnaire de la zoneLe premier (L’argot des banlieues a son dictionnaire) nous présente Tout l’argot des banlieues d’Abdelkarim Tengour, un dictionnaire qui vient de sortir aux Édtions de l’opportun, la version papier de son déjà très connu Dictionnaire de la zone, un outil en ligne que l’auteur a créé pour recenser des centaines de mots et d’expressions du monde de la banlieue. « Outil » car son dictionnaire en ligne se veut avant tout collaboratif puisqu’il ajoute régulièrement de nouvelles entrées que proposent les internautes, répond aux questions des non-intitiés qui veulent connaitre le sens d’un mot… Un outil pratique aussi pour nos classes de français si nous voulons la faire découvrir à nos élèves.

Le deuxième (Quand les cités de Saint-Denis se mettent à la dictée) nous présente une initiative originale : un concours de dictée en banlieue qu’organise l’association Force des Mixités que préside Abdellah Boudour. Je sais que cet exercice est souvent décrié, perçu comme vieillot, à la limite du ringard, mais ne devrait-il pas être revalorisé à un moment où l’on entend systématiquement que « les gens ne savent plus écrire » ? L’initiative que nous décrit Sylvia Zappi dans son blog a l’air de motiver les participants, même si certains ne le font que pour gagner une paire de baskets d’une marque connue. Si ces prix favorisent le rapprochement entre ce public et la langue, je crois qu’on ne peut qu’applaudir l’initiative de cette association et souhaiter qu’elle fasse des émules, et pas seulement en France. Visionnez le reportage réalisé à l’occasion de la deuxième édition de ce concours de dictée, moins pompeux certainement que d’autres qui font la une de l’actualité, mais plein d’intérêt pour une partie de la population qui a trop souvent l’impression d’être des oubliés de notre société.
Argenteuil : la Grande dictée - 2013
Cette année, c’est l’écrivain Rachid Santaki qui a lu l’extrait choisi pour la dictée. Il s’agissait d’un passage des Trois mousquetaires, d’Alexandre Dumas.

Pure coïncidence, ces deux billets renvoient à deux unités du manuel Nouveau Rond-Point 3 (niveau B2) : l’unité 1 « Point à la ligne » qui propose de se préparer à une dictée en tâche finale et l’unité 7 « Le français d’aujourd’hui » qui justement propose un travail de compréhension de l’écrit à partir de l’article « Le verlan, c’est devenu trop ‘relou’ ! » (Le Parisien, Vincent Mongaillard, 1/10/2012).

Pour en savoir plus
Tout l’argot des banlieues, Abdelkarim Tengour, Editions de l’opportun, 736 p., 22,90 euros
Nouveau-Rond-Point 3, Capucho et altri, Editions Maison des langues, 2013.

Posted in Actualité du français, FLE et didactique | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Enseignement du français en Catalogne… Enfin une bonne nouvelle ?

Posted by Philippe Liria sur 20/10/2013

Je me permets de reproduire ici un communiqué de l’Association des Professeurs de Français de Catalogne (APFC). Celui-ci laisse entrevoir une lueur d’espoir dans le sombre moment que traverse le français en Catalogne.
« Vendredi 18 octobre, l’APFC a assisté à la présentation de l’initiative « acreditació del nivell A2, B1« . Cette rencontre, faite à l’Institut Français de Barcelone, a été présidée par Madame Goloboff, Attachée de coopération pour le français, par Madame Núria Vivancos, Attachée de coopération éducative de l’Ambassade de France, et par Monsieur Joan Gumbert, Subdirector general de Formació, Innovació i Orientació del Departament d’Ensenyament de la Generalitat de Catalunya. Elle a rassemblé plus de 150 professeurs et responsables de centres éducatifs. Cette initiative vise, à terme, à ce que les élèves qui sortent du système scolaire catalan puissent présenter dans les meilleures conditions possibles une épreuve d’accréditation de niveau de langue dans le cadre du DELF scolaire.
Cette initiative nous semble tout à fait heureuse, même si, dans un premier temps, elle est limitée. Sa dimension fait en sorte que sa mise en place demandera du temps et des moyens, mais elle est très positive pour les élèves, et, par tant, pour la visibilité du français dans les écoles.
Nous vous tiendrons informés des avancées de cette opération. »

On sait combien le français est malmené en Catalogne où il n’est souvent que la 5e roue d’un carrosse déjà bien mal en point. Alors voeux pieux ? Réel souci de l’administration catalane de faire le pari pour un vrai multilinguisme ? L’avenir nous le dira.

Posted in Actualité du français, Billet d'humeur, DELF / DALF | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

En Catalogne, les professeurs de français fêtaient les 30 ans de leur association sur des airs de francophonie, en français, en catalan et en italien.

Posted by Philippe Liria sur 12/10/2013

30 ans d'APFCHier soir (11/10/13), l’Association des professeurs de français de Catalogne (APFC), qui compte un peu plus de 150 membres, fêtait ses 30 ans à l’Institut français de Barcelone. Et pour cette célébration, sur scène, un extraordinaire Miquel Pujadó nous a fait faire une superbe promenade dans Le jardin extraordinaire de la chanson française, un merveilleux spectacle où l’auteur-compositeur-interprète catalan présente une vingtaine de chansons qu’il ponctue d’anecdotes.Miquel Pujadó

Pujadó n’est pas simplement un interprète, il est certainement l’auteur des meilleures adaptations en catalan des textes de Brassens, Ferré ou encore Renaud pour ne citer qu’eux. Son dernier album, Llum i ombra (Columna Música, 2013), est justement consacré au chanteur sétois.
Et en plus, surprise de la soirée, Miquel Pujadó est venu accompagné d’Alessio Lega qu’il a fait monté sur scène pour nous interpréter I vecchi amanti, une superbe adaptation en italien de l’inoubliable chanson de Brel. Et pour moi, une découverte. Alessio Lega, Milanais d’adoption (il est de Lecce), est un de ces chanteurs engagés comme on n’en trouve plus et qui, en plus de ses propres textes, a su adapter en italien avec un énorme talent les plus grands interprètes de la chanson française. C’est en écoutant ces chansons, de « trois monstres sacrés plus deux légendes vivantes », écrivait Lega en 2006, que je me suis réveillé ce matin, tout en feuilletant le superbe livret (les illustrations, vraiment très belles, sont de Lorenzo Sartori) qui accompagne le CD Sotto il pavé la spiaggia (Nota, 2006), qu’il m’a si gentiment offert. J’espère que nous aurons l’occasion de nous revoir sur les routes du FLE en Italie, rien que pour le plaisir d’écouter Sul palco (Sur la scène de Léo Ferré) ou La medaglia (La médaille de Renaud) pour n’en citer que deux.
Alessio Lega
Merci à l’APFC pour ce merveilleux moment de la Francophonie, telle qu’on aimerait la voir plus souvent, où elle est expression en français mais aussi dans la langue de celles et ceux qui se retrouvent autour d’elle dans une façon d’interpréter la vie et le monde.

Si vous êtes professeur de français en Catalogne, n’hésitez pas prendre contact avec l’APFC:
site : http://www.apfcatalogne.tk

Posted in Actualité du français | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Faire des compétences durables des objectifs explicites de formation

Posted by Philippe Liria sur 08/10/2013

L'espace à Zecool

learning

Je reproduis, avec la permission de son auteur, un court texte (ou texte avec puces) rédigé par Robert Boudreau, un ex-collègue de travail et maintenant heureux retraité, vivant à Québec.

Les systèmes d’éducation sont appelés à actualiser leurs finalitésà la lumière du monde dans lequel nous vivons et qui change constamment. Le défi est notamment de pouvoir décrire de façon claire et explicite quelles sont les compétences à développer chez chaque jeune. Le message envoyé doit être perçu et bien décodé par tous les intervenants. Ainsi, on pourra ensemble baliser les actions et initiatives qui mènent vers une école transformée et de son temps.

 

*    *    *    *    *

Faire des compétences durables des objectifs explicites de formation

Certains éléments à ne pas ignorer

  • Le monde de l’éducation est de plus en plus interpellé par le concept de «compétences» et ce, au niveau…

View original post 405 mots de plus

Posted in Techno-pédagogie | Leave a Comment »

Le numérique à l’école, selon Thierry Karsenti

Posted by Philippe Liria sur 08/10/2013

Ce billet que je « reblogue » contient les 20 recommandations de Thierry Karsenti sur le virage que devrait prendre l’école pour véritablement entrer dans l’ère numérique.

Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation et directeur du CRIFPE (Université de Montréal), s’interroge sur l’effet mode des MOOC. Une vision fort intéressante et à ne pas négliger à un moment où beaucoup, et j’en fait partie, défendons avec enthousiasme la techno-pédagogie. Pour en savoir plus, je vous propose de lire son article (mooc_revolution_mode) sur la question MOOC Révolution ou effet de mode ? dans lequel il présente d’abord l’historique des MOOC/CLOM (l’acronyme de nos amis québécois) et les principaux acteurs universitaires impliqués. Il s’interroge ensuite sur la gratuité réelle des MOOC et sur leurs composantes, sur la capacité d’enseigner à des dizaines de millies d’étudiants ou sur l’évaluation (méthodes et techniques). Son article est enrichi d’une bibliographie très complète sur la question.
Même si son article pose des questions sur l’université québécoise et sa capacité et intérêt à développer ce nouvel enseignement, qu’il ne rejette absolument pas, c’est certainement une réflexion qui arrive à point nommé alors qu’en France, l’enseignement supérieur vient de lancer le FUN.

Pour enrichir cette réflexion sur l’accès aux connaissances, je vous propose aussi d’écouter une chronique très intéressante sur Radio Canada toujours à ce sujet (Chronique de Janic Tremblay du 25/09/13) et qui contient notamment une opinion critique (marketing ? rentabilité ? recrutement ?…) de Thierry Karsenti.
Et pour voir la conférence de Thierry Karsenti à ce sujet, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur Thierry Karsenti : http://www.thierrykarsenti.ca/

L'espace à Zecool

Voici les 20 recommandations de Thierry Karsenti pour le numérique à l’école…

Je reste CONVAINCU que cette vision de l’école, qui est encore perçue par certains comme de l’extra, du nice to have, devient incontournable pour l’école d’aujourd’hui…

Un lien ÉVIDENT à mes yeux avec le profil de sortie, les compétences à développer, le rayonnement, la conscience et l’éthique, la mobilisation communautaire, l’esprit d’entreprendre, l’école inclusive, le développement vie-carrière, la littératie et la numératie, la citoyenneté, l’équité d’accès, et j’en passe…

Du leadership et du courage…!

 

View original post

Posted in Techno-pédagogie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

L’élément… Le livre de Ken Robinson est enfin disponible en français !

Posted by Philippe Liria sur 05/10/2013

L'élémentChanger nos habitudes d’enseignement/apprentissage pour mettre fin à un système éducatif trop conformiste ; un système qui met à l’écart celles et ceux qui n’entreraient pas dans le moule, c’est l’idée que veut faire passer le spécialiste en éducation, Ken Robinson dans son ouvrage qui vient (enfin) de sortir en français, L’élément.
Vous me direz que ce discours n’est franchement pas nouveau et que ça fait déjà quelque temps qu’on essaie de trouver autre chose (que ce soit l’imagination ou la créativité) sous les pavés pour que la société change vraiment. C’est vrai. C’est vrai aussi que si nous voulons que ce changement se produise nous ne pouvons continuer à proposer au XXIe siècle un modèle éducatif basé sur les valeurs des XVIIIe et XIXe siècles. Et pourtant…
Il faut que l’école change pour favoriser une approche personnalisée de l’apprentissage. Cette centration sur l’apprenant ne doit pas non plus entrer en contradiction avec la mise en place d’une pédagogie collaborative. Au contraire, elle doit contribuer à une meilleure expression des compétences de chacun au profit de l’ensemble de la société.Capture d’écran 2013-10-05 à 20.55.26
Afin d’y parvenir, nous devons aussi admettre qu’il n’y pas une façon d’apprendre mais plusieurs car il n’y a pas une mais des intelligences. Or nos systèmes éducatifs et plus généralement sociétaux tendent en n’en privilégier qu’un seul : celui de la connaissance et des savoirs, délaissant trop souvent tout ce qui favorise la créativité de l’individu. Alors que si nous observons le monde de la science, de l’art, de l’entreprise… par exemple, nous pouvons aisément nous rendre compte que ce sont souvent celles et ceux qui n’ont pas suivi la route toute tracée mais plutôt les chemins de traverse qui ont finalement permis à l’humanité de faire un grand pas en avant.
Au-delà des connaissances donc, nécessaires et auxquelles personne ne renonce, il faut aussi prendre en compte d’autres compétences et en favoriser l’expression dès le plus jeune âge et tout au long non plus de la scolarité, moment délimité, mais de toute la vie.
Et l’école dans tout ça ? L’école a bien entendu un rôle fondamental mais certainement différent de l’actuel, comme l’enseignant d’aujourd’hui ne peut plus enseigner comme il y a encore quelques années.

Ce changement, indispensable, doit…
– favoriser l’approche créative (non pas dans son sens artistique mais plutôt dans le sens d’ouverture, ouverture sur le monde, curiosité permanente, esprit d’initiative qui autorise l’erreur, les aller-retour, les hésitations…) ;
– s’appuyer sur le numérique (support et contenus) ;
– permettre la mise en place d’un enseignement différencié (on en parle beaucoup mais on en est où ? Et pas seulement au niveau de l’évaluation d’ailleurs)

L'élémentMais il ne pourra avoir lieu que si, et seulement si, l’on mise sur la formation des enseignants. Condition sine qua non pour prévenir l’échec. J’en parle souvent dans mes billets quand je fais référence à la situation difficile, voire la précarité dans laquelle sont les professeurs de FLE, bien conscient qu’ils ne sont pas les seuls, loin de là, dans le monde de l’enseignement à se retrouver victime des coupures budgétaires et d’un modèle de société qui n’a pas encore l’air d’avoir compris que ce n’est pas la meilleure façon d’aller de l’avant. Comme si nos gouvernants ne voulaient pas admettre que c’est pourtant en investissant dans l’éducation que la société sera plus efficace et plus juste.
Ces idées et bien d’autres, ce sont celles justement que vous retrouverez dans le discours de Ken Robinson enfin disponible en français. Il était temps ! Son ouvrage vient de sortir aux éditions PlayBac. En anglais, il est sorti en 2009 ! Que de temps pour lire en français une réflexion particulièrement intéressante sur l’éducation. Merci PlayBac ! Nous attendrons maintenant, impatients, Finding the élément la suite, déjà sortie en anglais il y a quelques mois et qui cherche à répondre aux questions que se sont justement posées les lecteurs de L’élément.
Si vous ne connaissez pas Ken Robinson, ce Britannique, spécialiste de l’éducation (Comme c’est difficile parfois en France de lire ou d’écouter des experts venus d’ailleurs !), vous pouvez aussi l’écouter défendre une éducation qui doit savoir s’adapter aux besoins des apprenants plutôt que de chercher à les formater. Ces interventions aux conférences TED sont particulièrement appréciées et je vous recommande vivement de les écouter. D’autant que Ken Robinson ne manque ni de talent ni d’humour pour nous transmettre sa vision d’une société qui saurait prendre en compte « l’élément » de chacun pour mieux avancer et ainsi faire en sorte que la société avance.

Pour en savoir plus sur L’élément
Le site
Bande annonce
Question d’éducation (chronique de Emmanuel Davidenkoff sur Franceinfo) à l’occasion de la sortie de L’élément : http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/question-d-education/l-ecole-revee-de-ken-robinson-1163555-2013-10-03
Education : la révolution numérique en marche, article d’E. Davidenkoff dans L’express du 2 octobre 2013

Et pour ceux qui voudraient le lire en VO… :
The Element: How Finding Your Passion Changes Everything (K. Robinson / L. Aronica), Viking, 2009.

La suite de L’élément :

Finding your element, (article contenant des extraits du livre) publié dans The Huffington Post à l’occasion de la sortie de l’ouvrage (en anglais)

Pour en savoir plus sur Ken Robinson :
Son site (en anglais) : http://sirkenrobinson.com/
Son site (en français) : http://www.kenrobinson.fr/
Le Facebook de Ken Robinson (en français)

La creatividad se aprende igual que se aprende a leer, entretien de La contra, publié le 3/11/10 dans La Vanguardia (en espagnol)

Quelques vidéos…
Do schools kill creativity, conférence à la TED (en anglais)
Changing Education – From the ground up, conférence à la RSA (en anglais)
How to escape education’s death valley, conférence à la TED (en anglais)

Posted in Billet d'humeur, FLE et didactique | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :