Le blog de Philippe Liria

Auteur, formateur, consultant et éditeur de français langue étrangère (FLE)

Les cités ont leur dictionnaire et leur dictée

Posted by Philippe Liria sur 27/10/2013

La Grande Dictée (Argenteuil, 2013)En ce dimanche matin, alors que les rayons de soleil méditerranéen permettent encore de prendre le petit déjeuner en terrasse (désolé pour mes lecteurs qui se trouvent dans la grisaille du nord), je suis tombé sur le blog Au centre, la banlieue qu’anime Sylvia Zappi, journaliste au Monde et j’y ai lu deux billets particulièrement intéressants sur le français que la bloggeuse a écrits cette semaine. J’avais tout simplement envie de les partager avec vous.
Dictionnaire de la zoneLe premier (L’argot des banlieues a son dictionnaire) nous présente Tout l’argot des banlieues d’Abdelkarim Tengour, un dictionnaire qui vient de sortir aux Édtions de l’opportun, la version papier de son déjà très connu Dictionnaire de la zone, un outil en ligne que l’auteur a créé pour recenser des centaines de mots et d’expressions du monde de la banlieue. « Outil » car son dictionnaire en ligne se veut avant tout collaboratif puisqu’il ajoute régulièrement de nouvelles entrées que proposent les internautes, répond aux questions des non-intitiés qui veulent connaitre le sens d’un mot… Un outil pratique aussi pour nos classes de français si nous voulons la faire découvrir à nos élèves.

Le deuxième (Quand les cités de Saint-Denis se mettent à la dictée) nous présente une initiative originale : un concours de dictée en banlieue qu’organise l’association Force des Mixités que préside Abdellah Boudour. Je sais que cet exercice est souvent décrié, perçu comme vieillot, à la limite du ringard, mais ne devrait-il pas être revalorisé à un moment où l’on entend systématiquement que « les gens ne savent plus écrire » ? L’initiative que nous décrit Sylvia Zappi dans son blog a l’air de motiver les participants, même si certains ne le font que pour gagner une paire de baskets d’une marque connue. Si ces prix favorisent le rapprochement entre ce public et la langue, je crois qu’on ne peut qu’applaudir l’initiative de cette association et souhaiter qu’elle fasse des émules, et pas seulement en France. Visionnez le reportage réalisé à l’occasion de la deuxième édition de ce concours de dictée, moins pompeux certainement que d’autres qui font la une de l’actualité, mais plein d’intérêt pour une partie de la population qui a trop souvent l’impression d’être des oubliés de notre société.
Argenteuil : la Grande dictée - 2013
Cette année, c’est l’écrivain Rachid Santaki qui a lu l’extrait choisi pour la dictée. Il s’agissait d’un passage des Trois mousquetaires, d’Alexandre Dumas.

Pure coïncidence, ces deux billets renvoient à deux unités du manuel Nouveau Rond-Point 3 (niveau B2) : l’unité 1 « Point à la ligne » qui propose de se préparer à une dictée en tâche finale et l’unité 7 « Le français d’aujourd’hui » qui justement propose un travail de compréhension de l’écrit à partir de l’article « Le verlan, c’est devenu trop ‘relou’ ! » (Le Parisien, Vincent Mongaillard, 1/10/2012).

Pour en savoir plus
Tout l’argot des banlieues, Abdelkarim Tengour, Editions de l’opportun, 736 p., 22,90 euros
Nouveau-Rond-Point 3, Capucho et altri, Editions Maison des langues, 2013.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :