Le blog de Philippe Liria

Auteur, formateur, consultant et éditeur de français langue étrangère (FLE)

Archive for mars 2014

Nouvelle formation Carte heuristique le 26 avril à Barcelone

Posted by Philippe Liria sur 21/03/2014

Territoires des langues

C’est reparti !
De nombreux professeurs de français se sont formés aux mois de janvier et février. Avril sera-t-il propice aux découvertes et à la créativité ?formation-carte-heuristique-marion-charreau

–>Si vous souhaitez favoriser le travail en groupe, motiver vos élèves et les aider à structurer leurs idées, développer votre potentiel ainsi que le leur…
–>Si vous voulez découvrir un outil qui aide vos élèves à mémoriser, à comprendre et à s’approprier les savoirs, à progresser tout en étant plus autonomes et organisés…
–>Si vous voulez prendre des notes visuelles et organisées en classe, synthétiser vos idées, utiliser pleinement votre créativité pour préparer et animer vos cours et proposer des activités qui sortent de l’ordinaire…
–>Si vous pensez que les savoirs se découvrent et se construisent ensemble…
–>Si vous voulez capter l’attention de vos élèves et qu’ils soient mieux concentrés en classe…

Inscrivez-vous, vous serez les bienvenus !

Durée : 7h
Horaires :

View original post 348 mots de plus

Posted in En vrac | Leave a Comment »

A voir… conférence inversée et débat avec Marcel Lebrun

Posted by Philippe Liria sur 19/03/2014

La classe inversée… Nous en parlons de plus en plus mais savons-nous comment la mettre en place ? C’est certainement la question qui revient le plus souvent quand on la cite. En effet, il ne suffit pas de demander aux élèves de regarder une vidéo avant de venir en classe. Comme il le signale, il faut baliser le cours, préparer des questions… Bref, ça se prépare : une scénarisation pédagogique est nécessaire. Cette petite vidéo qu’a préparée Marcel Lebrun nous rappelle les principes de la classe inversée mais surtout, nous présente une proposition de déroulé du cours sur un temps donné où sont définis les différentes étapes à suivre et le rôle qu’auront les étudiants à chaque moment. Il est intéressant aussi de voir les opinions des élèves sur ce type de cours et une remarque intéressante sur le besoin de développer les savoirs autour du travail collaboratif. On en peut pas se contenter de dire qu’il faut le mettre en place, il faut aussi apprendre aux élèves à travailler de la sorte.

Le cas que nous présente Marcel Lebrun ne concerne évidemment pas le FLE mais je pense qu’il serait tout à fait possible d’extrapoler ce modèle de classe et de l’appliquer au cours de français. Nous commençons de plus en plus à parler de cours hybrides comme nous l’avons vu lors de certaines présentations lors du congrès des SEDIFRALE.
Conférence inversée - Marcel Lebrun
Pourquoi ce type de classe devrait-il être réservé aux cours de sciences ? Pourquoi ne pas s’appuyer en revanche sur ces expériences et ces modèles de scénarisation pour les transposer au cours de langue ?

Ne vous contentez pas de regarder les 12 minutes de « conférence inversée » mais aussi la deuxième partie qui est la vidéo du débat en présentiel. Marcel Lebrun y aborde l’évaluation, les compétences, la motivation, le rapport entre l’apprenant et l’apprentissage, la réussite « académique », le rôle de l’enseignant et ses nouveaux rapports avec les apprenants (puisqu’il en est plus proche)…
La classe inversée - Marcel Lebrun (le débat)

Et ce qui est clair, c’est que la classe inversée doit favoriser le travail d’équipe, indispensable dans des processus hybrides comme celui-ci et développer aussi le travail en présentiel non seulement sur la mise ne place de compétences mais aussi des savoirs. Mais travailler ensemble pour faire des choses ensemble… Eh bien, cela aussi ça s’apprend !

Ces vidéos sont bien entendu disponibles sur le blog de Marcel Lebrun.

Posted in Actualité du français, FLE et didactique | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cerveau : les découvertes de la neuropédagogie

Posted by Philippe Liria sur 17/03/2014

Territoires des langues

Si vous voulez expliquer à vos collègues ou à votre professeur pourquoi les cartes heuristiques vous aident à enseigner et apprendre, cette vidéo est faite pour vous ! Investissez 4mn de votre temps pour regarder ce petit reportage !
On y parle de neuropédagogie :

Quand les scientifiques et les professeurs travaillent ensemble pour comprendre comment on apprend, ce qui nous aide et ce qui nous freine.
Alors vous vous direz peut-être que ce qui est montré dans ce reportage relève surtout du bon sens. Soit… Mais il n’est pas inutile de le rappeler !

Au programme : connecter nos sens pour apprendre à lire, créer des émotions positives, associer, schématiser et dessiner pour comprendre et mémoriser.

N’hésitez pas à raconter vos expériences sur le sujet en écrivant un commentaire. Ça nous est tous utile.

Marion Charreau

View original post

Posted in En vrac | Leave a Comment »

S’appuyer sur le web 2.0 est une énorme opportunité pour former ou enseigner.

Posted by Philippe Liria sur 17/03/2014

NTIC et Pros

See on Scoop.itNouvelles des TICE

Une contribution au dbat : L?e-learning est-il le meilleur outil pdagogique ?

L’article prsente les avantages d’un campus virtuel pour former.

See on www.newsring.fr

View original post

Posted in En vrac | Leave a Comment »

Samsung annonce le Learning Hub

Posted by Philippe Liria sur 17/03/2014

NTIC et Pros

See on Scoop.itNouvelles des TICE

Samsung a dvoil un nouveau service (hub), le Learning Hub, qui s?ajoute aux autres services pour smartphones et tablettes dj proposs, comme le Music Hub et le Games Hub.

See on www.test-mobile.fr

View original post

Posted in En vrac | Leave a Comment »

Education : les outils de veille pour travailler en classe avec le web

Posted by Philippe Liria sur 17/03/2014

NTIC et Pros

See on Scoop.itNouvelles des TICE

Prsentation de quelques outils de veille, utiles pour les lves et les professeurs documentalistes.

See on www.slideshare.net

View original post

Posted in En vrac | Leave a Comment »

L’école et le défi du numérique : il faut une nouvelle pédagogie

Posted by Philippe Liria sur 17/03/2014

NTIC et Pros

See on Scoop.itNouvelles des TICE

Le numrique bouleverse la relation professeur/lve.

Plutt que d’avoir peur des ordinateurs, Marc Prensky, professeur, chercheur amricain spcialiste de la pdagogie et du numrique, propose aux professeurs de s’adapter et d’envisager l’enseignement sur un mode plus collaboratif qu’autoritaire. Explications.

See on leplus.nouvelobs.com

View original post

Posted in En vrac | Leave a Comment »

Les modèles d’appropriation des TIC : une question de doigté pédagogique

Posted by Philippe Liria sur 17/03/2014

L'espace à Zecool

« On n’est jamais à l’outil d’abord. » (Lucie Pearson)

« On n’a pas encore réalisé l’ampleur de l’impact des TIC en éducation. » (@zecool)

Les enseignants qui explorent les technologies pour enseigner et apprendre auront probablement croisé le modèle SAMR,

Picture29

…le modèle TPACK

…ou plus récemment le modèle ASPID.

ASPID

Ces représentations visuelles contribuent grandement aux éducateurs de se faire une tête autour de la démarche d’appropriation des TIC et de leur intégration judicieuse en enseignement et apprentissage. Elles sont à la base d’initiatives pour aider les enseignants à proposer des activités d’apprentissage qui font bon usage des outils technologiques. Elles sont la source de maintes discussions et de débats, particulièrement dans une perspective post-procès des TIC à l’école.

Cet article de Matt Miller, Rethinking SAMR, TPACK and using technology well, m’amène à cogiter un peu plus sur le sujet… Chose promise, chose due :

promesse de billet de blog SAMR TPACK

Tout comme cet éducateur, je voyais avant tout…

View original post 733 mots de plus

Posted in En vrac | Leave a Comment »

Profs de FLE… la précarité pour 90% d’entre eux !

Posted by Philippe Liria sur 16/03/2014

Comme la Francophonie est en fête ces jours-ci, il est de bon ton d’en louer tous les aspects positifs, et il y en a! Bien sûr, et heureusement mais le caractère festif du moment ne doit pas nous faire oublier que la réalité du terrain, elle est faite de femmes et d’hommes et parmi elles/eux, des profs, et ils sont nombreux. Profs de FLE, certains le sont par vocation, d’autres parce que le hasard de la vie les a plongés dans ce milieu – car ç’en est un ! Mais dans tous les cas, leur quotidien est bien souvent le même et porte pour nom : la galère ! Des emplois du temps tellement élastiques que vivre à côté relève du défi et des salaires en peau de chagrin qui de toute façon ne permettent pas de faire grand-chose. La misère se joint à la galère… Faire du FLE, ça fait peut-être rêver mais quand on en découvre les coulisses, qui s’appellent précarité, ont déchantent vite.
Pourtant ces professionnels du français langue étrangère sont les véritables ambassadeurs de notre langue, bien plus que ceux qui dans quelques jours vont organiser de superbes réceptions auxquelles ne sont que très rarement conviés ces acteurs de terrain. Peu importe, le prof de FLE ne veut pas se montrer dans les salons mais transmettre une langue, des valeurs, créer l’échange… On en parle rarement (v. aussi Quel statut pour le prof de FLE) et c’est pour cela que c’est avec plaisir qu’on (ré-)écoutera le reportage de Delphine Martin sur le mouv’ (diffusé en août 2013) et au titre qui reflète la realité, Les méprisés de la Francophonie. Un reportage bien trop court pour une réalité qui en dit long sur des politiques de façade.

Posted in Billet d'humeur | Tagué: , , | 3 Comments »

Que produire ne soit pas qu’un complément !

Posted by Philippe Liria sur 16/03/2014

apprendre_tabletteVous connaissez certainement dans le Café pédagogique les chroniques de Bruno Devauchelle qui propose « régulièrement d’étudier, d’interroger un aspect de la vie de l’Ecole sous le regard du numérique« . Véritables réflexions sur la place du numérique à l’école, je vous les recommande vivement pour interroger nos pratiques à la lumière de ces nouveaux objets qui sont entrés dans notre quotidien, comme la tablette par exemple, et que nous ne pouvons ignorer pour faire avancer l’enseignement/apprentissage.
Dans cette chronique de mars, Bruno Devauchelle se demande si nous devrions pas explorer de nouvelles façons d’apprendre en produisant grâce au numérique. Une réflexion intéressante, que nous mettons déjà en avant dans l’actionnel appliqué au FLE, mais qui souvent est frustré par des pratiques évaluatives demeurées traditionnelles.
En effet, dans l’apprentissage du français, nous continuons à mettre en avant la communication et ne considérons la production sous forme de « tâche » ou de « projet » que comme un complément (il suffit de voir comment certains tenants du « communicatif » toisent de haut les propositions pédagogiques issues de la réflexion autour d’une approche par les tâches dans le cadre de l’actionnel). Bien sûr, produire dans une langue étrangère et que cela ait du sens, ce n’est pas simple mais les outils que nous avons maintenant à portée de main ne contribuent-ils pas à ce que cela soit véritablement possible ? Nous devons aller au-delà de nos productions délimitées par les compétences que nous évaluons (réception / production écrite / orale).
Bruno Devauchelle a raison de rappeler que ce n’est pas une obligation de se limiter à ces compétences. D’autres segments de l’enseignement, notamment celui qui prépare aux métiers manuels, ont pris en compte l’élaboration d’un produit. C’est certainement ce que cherche à explorer la démarche actionnelle mais elle est souvent frustrée, voire remise en cause.apprendre_tablette_02 Dommage, car c’est en produisant que les élèves donnent sens à ce qu’ils apprennent, quel que soit leur âge. Et créer un produit de qualité avec le numérique, comme le souligne Devauchelle, n’est pas une exigence scolaire mais sociale qui va motiver à ce que le résultat soit une combinaison entre le fond et la forme. Même si cette chronique est orientée vers le monde scolaire plus traditionnel, la réflexion doit absolument être élargie à l’ensemble de nos pratiques d’enseignement et d’évaluation.

Posted in Actualité du français, FLE et didactique, Techno-pédagogie | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :