Le blog de Philippe Liria

Auteur, formateur, consultant et éditeur de français langue étrangère (FLE)

Renaissance du français en Colombie : un défi chez les jeunes

Posted by Philippe Liria sur 13/08/2014

AfficheC’est le thème central de la 5è rencontre des étudiants de français en Colombie (Vº Encuentro Nacional de Estudiantes Universitarios de Francés) qui se tiendra du 14 au 16 août à l’UCEVA de Tuluá (Valle). À en croire le site d’ACOLPROF, les inscriptions sont fermées, ce qui est bien la preuve de l’intérêt des étudiants, futurs enseignants de français en Colombie, à se former et à réfléchir autour des dernières tendances en FLE.
C’est d’ailleurs un Programme ENEUF 2014bien chargé et fort intéressant qui les attend pendant ces trois journées de travail. On y parlera des différents aspects de la profession comme l’interculturalité ou l’autonomie d’apprentissage ; on se penchera aussi sur les besoins spécifiques d’apprentissage chez les malvoyants ou non-voyants ou encore chez les personnes ayant souffert une paralysie cérébrale, ce qui va mener sans aucun doute à se poser des questions autour de la pédagogie différenciée ; on s’intéressera aussi aux différentes compétences, aussi bien écrites qu’orales. On abordera notamment le rôle de la perspective actionnelle pour favoriser la compétence d’expression orale. Il serait d’ailleurs pertinent de s’interroger aussi sur sa fonction pour le développement des compétences écrites. Les TIC seront aussi présentes et on verra de plus près ce que permet de mettre en place le Web 2.0. On peut regretter qu’il n’y ait pas un moment consacré aussi au rôle des réseaux en ligne aussi bien pour la formation permanente des enseignants que pour l’apprentissage de la langue. Le sujet surgira certainement lors des débats, d’autant que l’on constate un très vif intérêt dans le pays pour tout ce qui concerne le numérique en classe, qu’il s’agisse des manuels ou des plateformes.

Bref, un programme alléchant et surtout, il ne fait aucun doute, un moment important pour se retrouver et échanger. Une occasion aussi de montrer aux autorités, françaises et colombiennes, que les ressources humaines sont bel et bien présentes, et d’attaque pour renforcer la présence du français dès le collège, et dans l’ensemble du pays. Une nécessité pour former les générations futures à une pratique efficace non pas seulement de l’anglais, dont la présence et le niveau sont déjà impressionnants dans le pays, mais aussi d’une troisième langue, en l’occurrence du français. Un vrai défi mais que les futurs enseignants sont prêts à relever.

Pour en savoir plus :
Programme ENEUF 2014
Site d’ACOLPROF

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :